Le bouche-à-oreille est l’une des formes les plus efficaces de marketing pour les propriétaires des petites entreprises – après tout, quand les clients sont satisfaits, le mot se répand et cela ne vous coûte rien !

Malheureusement, ne se contenter que du bouche-à-oreille pour son marketing peut s’avérer un choix désastreux.  En fait, plusieurs entreprises dont les clients étaient très satisfaits ont dû fermer leurs portes, car le pourcentage de ventes n’était pas suffisant pour garder leur commerce en activité.

On croit souvent qu’un service optimal et des produits de qualité sont tout ce qu’une entreprise doit assurer pour attirer de nouveaux clients – mais cette croyance est erronée.

Les clients s’attendent à obtenir un service optimal et des produits de qualité. Une entreprise qui répond uniquement à cette attente ne va pas nécessairement attirer de nouveaux clients – après tout, c’est ce que toute entreprise doit offrir en premier lieu, et les entrepreneurs qui ne le font pas ne devraient pas se lancer en affaires !

Le but d’un service et de produits hors pair est d’abord de satisfaire le client, et non d’en attirer de nouveaux. Le but du marketing consiste à attirer une nouvelle clientèle à vos portes – et une fois que ces personnes auront découvert votre excellent service et acheté vos produits de qualité, ils n’auront aucune envie d’aller ailleurs.

Voici 9 autres raisons pourquoi une entreprise ne devrait pas se fier au bouche-à-oreille :

Le bouche-à-oreille ne peut être contrôlé

Aucune entreprise ne peut contrôler ce que les clients disent à d’autres personnes. Il peut même arriver que des clients bien intentionnés, qui apprécient votre entreprise, répandent des informations erronées ou décrivent votre commerce d’une façon qui éloignera les clients potentiels.

Le bouche-à-oreille est limité

Vos clients ne connaissent pas toujours des gens qui ont besoin de ce que votre entreprise propose, ou leur cercle d’amis et de connaissances est parfois très réduit.  Par exemple, il s’avère difficile de référer une entreprise qui fabrique d’excellentes armoires de cuisine quand on ne connaît personne qui songe à rénover sa cuisine.

Le bouche-à-oreille s’épuise rapidement

Le bouche-à-oreille fonctionne bien avec les gens qui ont déjà fait affaire avec vous et leur cercle de proches et d’amis. Par contre, l’efficacité de cette approche s’épuise rapidement par la suite, en raison de l’accès limité aux clients potentiels qui ne sont pas inclus dans ce réseau.

Le bouche-à-oreille peut être biaisé

Les clients peuvent référer une entreprise simplement parce qu’ils connaissent un de ses employés ou son propriétaire – et non pour la compétence du personnel et la qualité du commerce en général. Parfois, les entreprises sont référées uniquement parce que leur propriétaire est un membre de la famille !

Le bouche-à-oreille peut s’avérer subversif

Pour la concurrence, c’est assez facile de répandre des calomnies à propos d’une entreprise, de manière à créer des doutes au sujet de son administration, ses services, ses finances, son éthique et son implication. Les commentaires négatifs peuvent détruire les petites entreprises, spécialement lorsqu’aucun autre marketing est en place pour contrer les effets.

Le bouche-à-oreille est lent

Une campagne de marketing efficace peut atteindre rapidement un grand nombre de personnes et leur faire découvrir les nouveautés d’un commerce dont ils n’avaient pas encore entendu parler. Le bouche-à-oreille est beaucoup plus lent et limité, car il ne repose que sur la bonne volonté des clients actuels et n’atteint que quelques personnes, souvent après une longue période de temps.

Le bouche-à-oreille agit dans les deux sens

Il a été démontré en psychologie que le public parle plus librement de ses mauvaises expériences que de ses bonnes. Un client satisfait peut référer une entreprise à un ami ou deux, alors qu’un client insatisfait parlera de son expérience négative à beaucoup plus de gens – et son récit se répandra aussi facilement qu’une mauvaise herbe.

Le bouche-à-oreille ne peut être mesuré et évalué

Comme l’effet du bouche-à-oreille ne peut véritablement être suivi et mesuré, il devient impossible de l’améliorer de quelque façon. De plus, vous ne pouvez pas en augmenter l’impact si vous en avez besoin, particulièrement pendant les mois et les saisons moins productives.

Le bouche-à-oreille se limite à une expérience restreinte

Souvent, le client n’est pas au courant de toutes les offres d’une entreprise et ne se limite qu’à sa propre expérience. Ainsi, l’impact du bouche-à-oreille en est réduit, puisque les clients (actuels et potentiels) ignorent les compétences, les services et les produits que ce commerce propose.

Ne se fier qu’au bouche-à-oreille est un moyen de s’éloigner du marketing efficace (et de ne pas investir dans la promotion, également). C’est la méthode de l’entrepreneur paresseux et elle lui garantit presque que son entreprise demeurera petite…et pourra même tomber en faillite avec le temps.

Éviter ce triste scénario est facile. Plusieurs options sont accessibles aux petites entreprises qui souhaitent se lancer dans un marketing efficace de leur commerce, et plusieurs sont extrêmement abordables.

Vous souhaitez promouvoir votre entreprise ? Abonnez-vous dès aujourd’hui à l’un des forfaits d’Action Argenteuil. Notre équipe mettra son expérience professionnelle en marketing à votre service, pour vous aider à promouvoir et faire évoluer votre commerce dans toute la région.